Jarraitu gaitzazu

Síguenos en 

Suivez-nous

  • Instagram Basque Country Federazioa
  • Facebook Basque Country Federazioa
  • YouTube Basque Country Federazioa
  • Maps Basque Country Federazioa
© 2020     Euskal Herriko  K-1  Federazioa  K1 |  Federación País Vasco | Basque Country        info@k1basquecountry.com

K-1 PRO

Définition du K-1 Profesionnel

La discipline du K-1 au Basque Country K-1 Pro diffère à certains égards de K-1 amateur.

EHK-1 sépare le K-1 professionnel en trois catégories:

  1. K-1 néo profesionnel 3x2

  2. K-1 semi profesionnel 4x2

  3. K-1 profesionnel 3x3 et 5x2 (en cas de titre en jeu)

Zone de compétition

Toujours sur le ring.

Gants de compétition et bandages

Dans toutes les compétitions et toutes les disciplines, les gants sont obligatoires, sans exception.

K-1 néo profesionnel 3x2: gants velcro 10 oz et bandage amateur.

K-1 semi profesionnel 4x2: gants avec lacets 8 oz jusqu'à welter poids et 10oz et plus, pro bandage sans couvrir les articulations avec du plâtre.

K-1 profesionnel 3x3 et 5x2 (en cas de titre en jeu): gants de dentelle 8 oz jusqu'à welter poids et 10oz et plus. bandage pro sans couvrir les articulations avec du plâtre.

Poids

Pour la catégorie néo pro, voir amateur.

POIDS

SEMI PRO

ET

PROFESIONAL

CATÉGORIE

MASCULINE

SUPERFLY / ATOM                                                  -  52,700 kg

MOUCHE / FLY                                                         -  54,500 kg

COQ / BAMTAN                                                        -  56,400 kg

PLUME / FEATHER                                                 -  58,200 kg

LÉGER / LIGHT                                                        -  60,000 kg

TRÉS LÉGER / SUPER LIGHT                               -  62,200 kg

LÉGER SOUDEUSE / LIGHT WELTER                -  64,500 kg

SOUDEUR / WELTER                                              -  66,800 kg

SUPER WELTER                                                       -  69,100 kg

MOYEN LÉGER / LIGHT MIDDLE                       -  71,800 kg

MOYEN / MIDDLE                                                    -  75,000 kg

SUPER MOYEN / SUPER MIDDLE                       -  78,100 kg

LÉGER ET LOURD / LIGHT HEAVY                       -  81,400 kg

CROISIÈRE LÉGÈRE ET LOURDE / CRUISE LIGHT HEAVY   -  85,100 kg

POIDS

SEMI PRO

ET

PROFESIONAL

CATÉGORIE

FEMME

MOUCHE                               -  50,000 kg

COQ                                         - 53,000 kg

PLUME                                   -  56,000 kg

SUPERPLUME                      -  58,000 kg

LÉGER                                    -  60,000 kg

SUPER LÉGER                      -  63,000 kg

WELTER                                  -  66,000 kg

SUPER WELTER                    -  68,000 kg

MOYEN                                    -  71,000 kg

SUPER MOYEN                     + 71,000 kg

C'est obligatoire....

Protecteur buccal

Le protège-dents doit être fait d'un caoutchouc plastique souple et moulable.

Elle peut couvrir la partie supérieure des dents, ou un double embout buccal qui couvre la partie supérieure et la partie inférieurel.

Le protège-dents est obligatoire.

Protecteur d'anglaise (Coquille)

La coquille est obligatoire pour les hommes et les femmes.

La coquille sera faite d'une matière plastique dure et couvrira complètement les parties génitales du compétiteur, de sorte qu'elles ne soient pas blessées.

Protecteur de poitrine

Le protège-poitrine est obligatoire pour tous les compétiteurs. 

Il sera fait de plastique dur et recouvert d'un tissu. Il peut être composé d'une seule pièce couvrant toute la poitrine ou de deux pièces qui sont rentrées dans le soutien-gorge.

Aucun tee-shirt. Utilisation du top pour les compétiteurs.

Possibilité de porter des chevillères ou des bandages pour les pieds.  

Pas d'huile sur le visage ou le corps, mais avec la possibilité d'un peu de vaseline sur le visage du compétiteur.

Aucun prayats (bracelet thaïlandais).

Techniques autorisées K-1 Réglementation internationale

​​Les techniques de poings valides seront: 

- Tous les coups de boxe

- Spinning back fist

- Un poing qui tourne en arrière. Cette prise à deux mains sera utilisée pour l'exécution d'un coup de genou sur la tête, le torse et les cuisses. Il peut être saisi par le cou ou les épaules pour exécuter un genou. Après le clinche, l'autre compétiteur sera relâché.

- Saisir la jambe lancée de l'adversaire.

 

​​Les techniques de jambes valides seront: 

- Coup de pied avant.

- Coup de pied avant avec talon. 

- Coup de pied circulaire avec possibilité de frapper avec le tibia.  

- Coup de pied de côté.

- Coup de pied de crochet/foueté (coup avec le talon est autoriséen).

- Coup de pied de croissance.

- Coup de hachea (coup avec le du talon est autorisée). 

- Coup de pied et genou sur un saut.

- Coup de pied de pirouette (coup de talon est autorisée).

- Coup de pied de rotation avec le talon à l'extérieur des jambes au-dessus du genou et en dessous de la hanche.

- Coup de genou à la tête, au torse et aux cuisses.

- Flush sweep, pas au-dessus de la cheville.

- Low kick à l'intérieur et à l'extérieur avec le tibia sur les côtés de la jambe, au-dessus du genou et sous la hanche. 

- Aussi l'avant de la cuisse dans le Low kick avec déplacement

- Saisir la jambe de l'adversaire en attaque, avec les mains seulement, frapper avec la jambe, le genou ou la main et relâcher après la frappe. 

-  Le compétiteur n'est pas autorisé à déplacer le compétiteur avec la jambe saisie.

Particularité de K-1

Ce n'est que dans la discipline de K-1 qu'il est permis de frapper la tête, le torse ou les cuisses avec un genou. 

Une prise à deux mains n'est autorisée que pour s'agenouiller sur les parties du corps.

Avec cette action, vous ne pourrez frapper qu'un seul genou, sans tenir les mains, vous pourrez frapper autant de genoux que vous le souhaitez. La poignée ne doit pas dépasser 5 secondes et ne doit pas être inactive.

Règles EHK-1

Les poignées du cou et de la tête sont supprimées pour exécuter les genoux, le compétiteur peut exécuter toutes les techniques du genou des règles internationales K-1 sans un nombre maximum de genoux.

Autorités de l'arbitre
  • Arrêter le combat si nécessaire en raison d'une anomalie.

  • Arrêter le combat à n'importe quel moment si l'un des compétiteurs reçoit un coup non légal, ou s'il a une blessure qui empêche le compétiteur de continuer.

  • Arrêter le combat si l'un ou les deux compétiteurs ne respectent pas les règles de EHK-1, et l'autorité pour les disqualifier.

  • Avertir ou avertir un compétiteur qui ne respecte pas les règles de EHK-1.

  • Disqualifier un compétiteur qui ne respecte pas l'autorité de l'arbitre, ou qui a un comportement offensant ou agressif envers l'arbitre ou les juges.

  • Disqualifier un entraîneur ou un entraîneur adjoint qui ne respecte pas les règles du EHK-1.

  • Disqualifier un compétiteur avec ou sans avertissement préalable.

  • Si l'adversaire ne recule pas au coin neutre lorsque le compte de protection est donné à un compétiteur, l'arbitre peut arrêter le compte de protection.

  • Vérifier que les juges sont situés à leur place respective et attentifs au début du combat.

  • Arrêtez un combat si vous pensez que les compétiteurs se comportent de façon antisportive. Dans un tel cas, vous pouvez disqualifier n'importe lequel des compétiteurs.

  • Avertir un compétiteur, arrêter ou arrêter le combat pour déduire un point pour une violation des règles.

  • En cas de knockout, suspendre le compte si un compétiteur refuse délibérément ou refuse de se retirer dans un coin neutre.

  • Si un compétiteur enfreint les règles, mais ne mérite pas nécessairement un avertissement ou une disqualification, l'arbitre doit arrêter le combat, en utilisant la commande STOP, et donner un avertissement verbal au compétiteur coupable de l'infraction.

  • L'avis doit être donné clairement, afin que le compétiteur comprenne la raison et la cause de la pénalité.

  • L'arbitre doit avertir à la main et la voix signale la faute commise.

  • Un arbitre peut donner un avis à un compétiteur pour avoir enfreint un règlement, mais sans qu'il soit nécessaire d'arrêter le combat lorsque l'infraction est de nature mineure.

  • L'arbitre peut disqualifier un compétiteur avec ou sans préavis s'il commet une infraction disproportionnée.

  • L'arbitre peut décider et prendre une décision dans une circonstance dans le contexte, ce qui n'est pas reflété dans une règle.

Décisions d'arbitrage

Voir la section réglementation amateur.

Techniques et comportements interdits
  • Attaquez la gorge, le bas de l'abdomen, les reins, le dos, les genoux, l'aine et l'arrière de la tête ou du cou.

  • Frappez la cuisse, le genou et le tibia avec la frappe de la jambe avant.

  • Tenez le clinch pour insérer plus d'un genou.

  • Frapper avec le talon sur le "Clinch", ou tout autre coup non autorisé avec le talon.

  • Saisir avec une main, le cou ou les épaules pour frapper avec le genou.

  • Tourner, soulever ou déplacer l'adversaire d'un côté à l'autre.

  • Utilisez le coude, les épaules, les pouces, la tête pour frapper.

  • Balayage au-dessus de la cheville.

  • Tourner le dos à son adversaire, s'enfuir, courir, se jeter au sol, s'accrocher à son adversaire, techniques aveugles, lutter ou baisser la tête sur son adversaire.

  • Attaquez l'adversaire qui est pris au piège dans les cordes.

  • Attaquer un adversaire qui tombe au sol ou qui est tombé. C'est le moment où un adversaire touche avec ses mains ou ses genoux sur le sol.

  • Quitter le ring lors d'un combat.

  • Continuez à taper après la commande STOP ou BREAK, ou après que le gong ou la cloche sonne.

  • Huiler le corps ou le visage.

  • Saisir la tête pour frapper de l'autre main.

  • Frapper ou étrangler avec l'avant-bras.

  • Poussez l'adversaire. Frapper avec le gant ouvert ou avec l'intérieur du gant.

  • Frapper les cordes ou les utiliser de façon inappropriée.

  • S'accrocher inutilement à son adversaire.

  • Saisir ou tenir les bras de l'adversaire ou abaisser les bras de l'adversaire pour frapper.

  • Ne prenez pas de recul après la commande BREAK.

  • Cracher intentionnellement sur l'adversaire ou cracher dans la bouche.

  • Faites des projections avec vos mains, hanches, genoux, etc.

  • La violation des règles ou des règlements peut, selon la gravité, un avertissement, un point en bas ou une disqualification.

  • Saisissez la jambe de l'adversaire et, avec cette prise, déplacez l'adversaire vers l'avant, vers l'arrière ou sur le côté.

Interdictions supplémentaires

Interdit de saisir le cou, la tête, les épaules pour exécuter une technique de genou.